La guitare classique, son répertoire et ses ramifications

Fantaisie n°7 de John Dowland (1610)

Connu pour ses chansons, Dowland était aussi un luthiste hors pair et a écrit un grand nombre de pièces solistes de concert, comme cette Fantaisie n°7.

Plus d’informations…

Une fantaisie est une pièce à la forme libre et qui permet à son compositeur de s’exprimer sans avoir à respecter une forme stricte.
Cette fantaisie est la seule de Dowland en mode majeur, laissant de coté son habituelle mélancolie. Elle est également remarquable par son utilisation de l’imitation à plusieurs reprises: un thème est exposé puis repris dans les autres voix. L’imitation est une pratique courante à cette époque, mais au luth elle est particulièrement difficile à réaliser techniquement… Dowland pousse les limites de l’instrument en allant jusqu’à faire une imitation à quatre voix dans cette pièce !