La guitare classique, son répertoire et ses ramifications

Can She Excuse My Wrongs de John Dowland (1597)

  • 3
  • 00:00:00
  • 80%
  • 2

Egalement extraite du First Book of Songs de John Dowland et ici reprise par Sting et le luthiste Edin Karamazov, on ressent bien le caractère populaire de ces chansons et on comprends qu’elles aient été des tubes à l’époque… au point qu’il n’est pas déraisonnable de les voir reprises aujourd’hui par des chanteurs populaires !

Plus d’informations…

Nous découvrons deux des cousins anciens de la guitare, le luth renaissance (joué par Karamazov), et le théorbe (joué par Sting). Il s’agit ici d’un “petit” théorbe, puisque les plus grands peuvent mesurer jusqu’à 2 mètres !
L’accord de ces instruments est proche de l’accord de la guitare, c’est pourquoi tout leur répertoire peut être assez aisément transposé sur cette dernière.

Petit détail intéressant, à 1 minute 30, on peut voir Sting chanter a capella, assis autour d’un table avec une partition centrale, partagée entre les quatre versions de lui-même… Ce détail est historiquement juste, puisque les partitions pour chant à plusieurs voix étaient souvent éditées de façon à ce que l’on puisse se placer autour de la feuille comme dans l’exemple ci-dessous.

Pour aller plus loin, après l’écoute, lancez le quizz ci-dessous et répondez aux questions !