La guitare classique, son répertoire et ses ramifications

Prélude en Mi Majeur de Silvius Leopold Weiss de Manuel María Ponce (1926)

  • 3
  • 00:00:00
  • 80%
  • 2

Voici une pièce à l’histoire un peu particulière. De style baroque, elle est d’abord attribuée au compositeur Silvius Leopold Weiss (1687-1750), contemporain de Bach, alors qu’en réalité elle a été écrite dans les années 1920 !

Plus d’informations…

Dans les années 1920, la notoriété d’Andrés Segovia en tant que guitariste est grandissante. Il s’entoure de nombreux compositeurs pour renouveler le répertoire de la guitare et leur demande d’écrire de nouvelles pièces.
Segovia est particulièrement proche de l’un d’entre eux, Manuel María Ponce, et ils se lancent mutuellement un défi : présenter des nouvelles pièces dans le style baroque et voir s’ils arrivent à tromper le public et les critiques sur leur origine !
C’est ainsi que Ponce compose une série de pièces en les signant du nom du luthiste Silvius Leopold Weiss qui vivait au 18ème siècle.
Segovia les joue au public, prétextant que ce sont des manuscrits récemment découverts… et cela fonctionne ! Au point que des éditeurs publient ces œuvres en les attribuant à Weiss…
Ce n’est qu’en 1964 que la blague est révélée (même si des rumeurs existaient parmi les guitaristes…), et ces pastiches de Weiss sont enfin réédités au crédit de Manuel María Ponce !